Andie Grande


accueil

Mon travail actuel s’articule autour de deux matériaux, la fibre de sisal et la fibre synthétique. En dépouillant l’une de sa connotation habituelle de ficelle d’emballage, j’intègre l’autre fibre ‘junk’ afin de faire ressortir leur potentiel esthétique. De ces deux matériaux, organique et synthétique, je les détourne de leur fonction utilitaire vers une réalité existentielle – la perpétuelle transformation de la matière.

En accord avec le processus organique la nature, je déroule et enroule la fibre de sisal pour explorer ses autres facettes. Pour la fibre synthétique, je joue avec le froid et le chaud pour la rendre malléable. Le défi pour moi consiste à réaliser une œuvre tissée en utilisant la fibre organique et la fibre synthétique sans les fusionner. Je vise à faire ressortir leur singularité et mettre en valeur leur natures contraires afin qu’elles puissent coexister, déployer leur complémentarité. Je cherche à réaliser une union harmonieuse par le procédé de différenciation.